La forêt amazonienne est en proie aux flammes, du fait de la déforestation galopante et de ses conséquences sur le climat local. Pourtant il y a des solutions pour protéger le poumon vert de l

Les milliers d'incendies actuels en Amazonie illustrent avant tout l'accélération de la déforestation, pour le trafic du bois, pour créer des terres agricoles. L’Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20 % de notre oxygène, est en feu. » La réponse de Jair Bolsonaro, le président populiste brésilien, ne s’est pas fait attendre. Le grand reporter Matthieu Mondoloni rentre du Brésil Amazonien. La forêt qui brûle en Amazonie ou plus exactement les zones défrichées et déforestées qui partent en fumée dans des 16 000 essences d'arbres, 1 300 espèces d'oiseaux, 2,5 millions d'espèces d'insectes, plus de 400 espèces de mammifères ou d'amphibiens… souvent uniques et toutes menacées par le feu En Amazonie, comme dans d'autres régions, les terres sont défrichées par le feu : c'est la méthode du brûlis. L’Union Européenne a une responsabilité majeure dans cette catastrophe car les pays européens sont responsables de 36 % de la déforestation liée au commerce mondial de produits agricoles.

La hausse a été particulièrement alarmante dans les Etats occupés en totalité ou partiellement par la forêt amazonienne, comme celui du Mato Grosso (centre-ouest), avec 13.682 départs de feu (+87%).

Visé sur les réseaux sociaux, comme responsable du désastre amazonien, 72843 départs de feu ont été enregistrés au Brésil contre 39 759 l’année précédente (2018), selon l’INPE. L’Amazonie en feu : comment protéger le « poumon vert de la planète » 23 août 2019 30 avril 2020 Team Défricheurs Partagez l'article ! Alors que plusieurs milliers d’hectares de forêt amazonienne partent en fumée depuis plusieurs semaines, de Le président brésilien est depuis sous le feu des critiques. réagir Le ciel de Sao Polo au Brésil s'est assombri en pleine journée à cause des incendies de l'Amazonie, à 1.500 kilomètres

Vidéo - Fragilisée par 75 000 feux depuis janvier 2019, l’Amazonie pâtit de la politique du président Jair Bolsonaro et du réchauffement climatique. Avec des conséquences graves, comme l

Depuis le mois de juillet, des milliers de départs de feu ravagent l’Amazonie, au Brésil, où les feux de forêt ont augmenté de 83 % depuis le début de 2019 par rapport à l’année précédente. L’Amazonie est notre 3ème poumon. Qu’adviendra t-il de nous si notre planète et ces millions d’arbres ainsi que les espèces qui y Face aux incendies les plus dévastateurs que l'Amazonie ait connus depuis des années, le gouvernement brésilien a interdit le défrichage par le feu en période de sécheresse. Auparavant, les Etats du G7 avaient proposé au Brésil une aide financière pour mieux maîtriser les feux de forêts. Bolsonaro a fait savoir qu'il conditionnait cette aide à des excuses de la part de Macron, qui La hausse a été particulièrement alarmante dans les Etats occupés en totalité ou partiellement par la forêt amazonienne, comme celui du Mato Grosso (centre-ouest), avec 13.682 départs de feu (+87%). Le feu pourrait également changer la chimie de l'eau ce qui rendrait les rivières plus viables pour les animaux. Mais,sur le long terme, d'autres conséquences sont notables et ce sont les plus problématiques. L'ensemble de l'écosystème repose sur la canopée qui empêche en grande partie de surexposer le sol à la lumière du soleil. Il faut relativiser la contribution des incendies dans la problématique « carbone » au niveau amazonien, afin de proposer des politiques de respect de l’environnement et des populations qui y